[VOIX DU TERRAIN] [MAURITANIE] La stabilisation des dunes et la fixation biologique en Mauritanie

La lutte contre la désertification est une nécessité pour la protection les infrastructures socio-économique dans un pays dont les 3/4 de la superficie sont désertiques. Le phénomène d’ensemblement qui sévit avec beaucoup d’acuité sur le pays,constitue une désormais menace pour:

  •  Agglomération et les villages
  •  Les oasis
  •  Les zones agricoles et pastorals
  •  Les voies de communications(piste,fleuve,voies goudronées)

Les bonnes pratiques de lutte contre la désertification les plus connus en Mauritanie à notre initiative: “association Nouakchott mérite un arbre” sont:

 

1. Stabilisation mécanique des dunes

Des techniques simples,à moindre coût et facilement reproductibles par les populations ont été mises en utilisant les branchages de la végétation dont:

  • Feuilles de palmes;
  • Prosopis juliflora;
  • Balantites aegyptica;

©2010 Ji-Elle/Wikipedia

Feuilles de palmes   (photo by Ji-Elle, 2010)

Prosopis juliflora   (photo by Dinesh Valke,2008)

Balanites aegyptiaca  (photo by A. J. T. Johnsingh, 2015)

 

2. Fixation biologique (la fixation de plants et plantation)

La sélection d’espèce à croissance rapide aux conditions climatiques et édaphiques de nos écosystème à être priorité. Ainsi que les espèces suivantes sont généralement utilisés pour cette activité.
L’accent est mis sur les espèces locales à savoir parmis celles nous pouvons citer :

  • Ziziphus mauritiana
  • Acacia Senegal
  • Panicim turgidum

Ziziphus mauritiana  (by Ethel Aardvark,2008)

Acacia Senegal (by World Agroforestry Centre,2010)

En Mauritanie,il existe trois grandes formes d’ensamblement sont généralement rencontrés à savoir:

  1. Erosion en nappe
  2. Barkhane isolée
  3. Barkhanes jointives.

Voici un bref ce que je voudrai partager avec vous.Merci et à bientôt.

 

(Mohamed Lemine Babe, le président de l’ Association Nouakchott mérite un arbre)